Entretien

ENTRETIEN DU CACHEMIRE :

Le cachemire raffole de l’eau ! Plus vous le laverez, plus il deviendra doux et moelleux. Si des petites bouloches apparaissent, il est temps de lui donner le bain.

Syrdaria préconise un lavage à la main. Cependant si vous êtes sûrs du programme laine à froid de votre machine à laver, vous pouvez y aller. Le lavage doit être délicat, dans de l’eau froide, sans trop frotter, avec un produit laine ou éventuellement votre shampoing. Le rinçage doit être tout aussi délicat et minutieux. Vous pouvez ramener votre cachemire entre vos mains pour essorer légèrement puis le rouler dans une serviette éponge afin d’éliminer l’excédent d’eau qui pourrait l’alourdir et le déformer au séchage. Le séchage doit s’effectuer à plat, à température ambiante. Un cachemire Syrdaria bien entretenu vous accompagnera toute votre vie.

ENTRETIEN DU FEUTRE :

Comme la Mongolie, le Kirghizstan est un pays de nomades. L’art de la fabrication du tapis en feutre à base de poils de chèvres, de moutons ou de chameaux est ancré dans la culture locale depuis près de 2000 ans. La laine n’est pas tissée, mais compressée dans l’eau chaude. Isolant thermique et sonore, le feutre constitue la paroi des yourtes mais il est utilisé pour bien d’autres commodités comme les bottes, les manteaux et bien sûr, les tapis.

Les ennemis publics du feutre sont les mites.

Les tapis sont traités, mais la méthode traditionnelle consiste à les sortir deux fois dans l’année, lorsqu’il fait très chaud (en juillet / août), les exposer au soleil pendant un jour ou deux au soleil et renouveler l’expérience lorsqu’il fait très froid (en janvier / février). Le soleil et le froid tuent les œufs de mites, cela évitera toute mauvaise surprise.

Les tapis sont durables et résistants, cependant s’ils se salissent, n’hésitez pas à les porter au pressing pour un nettoyage.

Pour plus d’informations sur la fabrication des tapis, reportez-vous à la page « en savoir-plus »